Le pape va béatifier un évêque ukrainien fusillé en Union soviétique


Le pape François a donné vendredi 5 août son feu vert à la béatification de Péter Orosz, un évêque ukrainien fusillé en Union soviétique en 1953.

Le pape a reconnu les «vertus héroïques» du religieux et autorisé la Congrégation de la cause des saints à le promulguer «vénérable», première étape vers la béatification, a annoncé l’agence de presse Vaticans News.

Le Vatican reconnaît par ailleurs le martyre «en haine de la foi» du prélat, né en 1917 en Hongrie dans une famille gréco-catholique. Nommé prêtre en 1942 à Mukacevo, dans l’ouest de l’Ukraine, il est ordonné clandestinement évêque auxiliaire en 1944. Après la guerre, il est sommé de rejoindre l’église russe orthodoxe, mais refuse. Le 27 août 1953, il est arrêté à Siltse (à l’époque en URSS, aujourd’hui en Hongrie) alors qu’il «portait l’Eucharistie à un malade», et fusillé.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*