deux pompiers blessés dans le Gard racontent comment ils s’en sont sortis



Publié

Incendies : deux pompiers blessés dans le Gard racontent comment ils s'en sont sortis

Article rédigé par

T. Cuny, C. Rigeade, A. Gouty, D. Aysun

France 3

France Télévisions

Deux sapeurs-pompiers blessés le 31 juillet dernier dans l’incendie d’Aubais, dans le Gard, ont décidé de témoigner. Au milieu des flammes, ils ont cru mourir. Deux autres de leurs collègues ont été blessés dans l’incendie.

Son visage et son bras portent les marques de son traumatisme. Avec son unité, Philippe Gruvel, mobilisé dans l’incendie d’Aubais (Gard), s’est retrouvé piégé par les flammes, dans son camion. « Je n’ai pas pu faire de manoeuvre pour repartir parce qu’en fait, mécaniquement, le camion était bloqué », se rappelle-t-il sur les lieux du drame. Le 31 juillet dernier, après que l’incendie d’Aubais (Gard) se déclare, les flammes progressent très vite. 

« Ça s’est passé tellement vite »

À l’intérieur du camion, avec ses coéquipiers, la pression et le stress montent. Ils n’ont alors que quelques secondes pour réagir. « On s’y voyait, en fait, à se tenir la main, à se dire ‘ça y est, on va y passer' », témoigne le sergent-chef Julien Gaubert. « Ça s’est passé tellement vite que les cris de mon conducteur, les regards de mes équipiers ont fait que j’ai pris la décision de quitter le camion, […] la chaleur était tellement insoutenable au niveau du camion », se rappelle-t-il. Solidaires, ils traversent ensemble le feu qui ravage la forêt et parviennent à s’en sortir.

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*