Un nouveau guet-apens ciblant policiers et pompiers fait deux blessés à Sevran


Les nuits de dimanche et lundi ont déjà été marquées par deux violentes attaques visant les forces de l’ordre, à Vitry-sur-Seine et Limoges.

Après Vitry-sur-Seine et Limoges, Sevran. La ville de Seine-Saint-Denis a connu dans la nuit de mardi à mercredi un épisode de violences urbaines visant pompiers et policiers, a appris Le Figaro ce mardi 3 août de sources policières, certaines évoquant un «guet-apens».

Les faits se sont produits aux abords de la cité sensible des Beaudottes. Vers 22h30 mardi, un équipage de sapeurs-pompiers est déployé pour éteindre des containers poubelles, formés en barricade et incendiés. Sur place, ils essuient plusieurs jets de projectiles de la part de nombreux individus, requérant l’intervention de brigades de police.

Les forces de l’ordre mobilisées sont alors ciblées par des pavés et des tirs de mortiers. Pris à partie, les policiers répliquent avec une quarantaine de grenades de désencerclement et lacrymogènes, ainsi que plusieurs dizaines de tirs de lanceurs de balles de défense (LBD). Deux policiers sont légèrement blessés lors de l’attaque, l’un brûlé par l’explosion d’un mortier d’artifice, l’autre par un jet de pavé. Un véhicule administratif a également été endommagé. Le calme est revenu deux heures plus tard, vers minuit. Pour l’heure, aucune interpellation n’a été signalée.

Les faits ont eu lieu aux abords de la cité sensible des Beaudottes, à Sevran. Capture Google Maps.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*