accord députés-sénateurs sur le second volet


Députés et sénateurs sont parvenus mercredi soir 3 août à un accord sur le second volet de mesures en faveur du pouvoir d’achat qui pourra ainsi être validé définitivement dès jeudi par le Parlement, a appris l’AFP de sources parlementaires.

Le projet de budget rectifié pour 2022, qui était en discussion en commission mixte paritaire (7 députés, 7 sénateurs), ouvre 44 milliards d’euros de crédits, dont 9,7 pour financer la renationalisation à 100% d’EDF. Sont programmées en outre la revalorisation du point d’indice des fonctionnaires, la poursuite du bouclier tarifaire sur l’énergie et de la remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre, entre autres. Le texte sera soumis au vote une dernière fois jeudi à l’Assemblée nationale à 15H00 puis au Sénat, dominé par la droite, à 17H00.

Il complète un premier volet adopté définitivement mercredi et incluant le triplement du plafond de la prime Macron pouvant être versée par les employeurs, l’augmentation de 4% des pensions de retraite et de plusieurs allocations, ainsi que la «déconjugalisation» de l’allocation adultes handicapés.

Les scrutins jeudi marqueront la pause des travaux jusqu’à la rentrée, au bout d’un marathon estival de trois semaines sur ces mesures prises face à l’inflation galopante (+6,1% en juillet sur un an d’après l’Insee), qui avait été un sujet majeur de la campagne présidentielle.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*