une compagnie de CRS mobilisée au Val de l’Aurence après les violences contre les forces de l’ordre


Dans la nuit de lundi à mardi, des pompiers et des policiers ont été ciblés par des tirs de projectiles alors qu’ils intervenaient sur un véhicule en feu dans le quartier du Val de l’Aurence à Limoges.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Une compagnie de CRS est mobilisée mardi 2 août dans la soirée dans le quartier du Val de l’Aurence, à Limoges (Haute-Vienne), après les violences survenues contre des policiers et des pompiers dans la nuit de lundi à mardi, rapporte France Bleu Limousin. Une quarantaine de CRS sont mobilisés pour des actions de maintien de l’ordre.

« On est sur des violences urbaines qui ne sont pas acceptables », affirme le secrétaire général de la préfecture de Haute-Vienne Jean-Philippe Aurignac à France Bleu Limousin. Il évoque des « offenses à l’ordre républicain ». C’est le ministre de l’Intérieur qui décidé de renforcer le dispositif existant sur la commune avec la mobilisation de la CRS 8, une unité créé en 2020 par Gérald Darmanin qui a pour but d’intervenir rapidement dans des villes moyennes en cas de violences urbaines.

Dans la nuit de lundi à mardi, des pompiers et des policiers ont été ciblés par des tirs de projectiles alors qu’ils intervenaient sur un véhicule en feu dans le quartier du Val de l’Aurence. Les affrontements avec plusieurs jeunes ont duré près de cinq heures. Policiers et pompiers ont été la cible de jets de pierre, de cocktails Molotov et de mortiers lancés par une trentaine de personnes encagoulées. Les affrontements entre jeunes et policiers ont duré jusqu’à 4h du matin. Aucune interpellation n’a encore eu lieu. L’enquête se poursuit notamment avec l’examen des caméras de vidéosurveillance.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*