le parquet fédéral décide de ne pas faire appel au procès des complicités belges


Le procès de 14 personnes s’était soldé par des peines globalement inférieures à celles réclamées par l’accusation. Le jugement est définitif.

Le parquet fédéral a décidé de ne pas faire appel du jugement rendu le 30 juin à Bruxelles au procès des complicités belges des attentats djihadistes qui avaient fait 130 morts à Paris le 13 novembre 2015, a annoncé mardi 2 août à l’AFP un porte-parole.

Dans ce dossier baptisé «Paris bis», 14 personnes avaient été jugées entre la mi-avril et la mi-mai, soupçonnées d’avoir apporté une aide plus ou moins importante aux commandos du 13-Novembre depuis la Belgique (hébergement, conduite en voiture, confection de faux papiers etc.). Le procès s’était soldé par des peines globalement inférieures à celles réclamées par l’accusation. Le jugement est désormais définitif, a précisé le porte-parole du parquet fédéral Eric Van Duyse.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*