comment la police investit les réseaux sociaux pour améliorer son image auprès de la jeunesse



Publié

Article rédigé par

Confrontée aux vidéos de bavures ou aux commentaires haineux sur les réseaux sociaux, la Police nationale s’est lancée en 2021 sur TikTok et Snapchat. Objectif : redorer un blason terni pour une partie de la jeunesse. 

Sur le compte Tiktok ou Snapchat de la police nationale, sur fond de musique moderne, Anthony, 36 ans, publie des vidéos rythmées, courtes et souvent humoristiques. Par exemple cette immersion avec la brigade équestre du département Yvelines se terminant par une patrouille en poney.

La mission du premier flic influenceur de France : rassembler une audience jeune avec des contenus créés spécialement pour eux. « Depuis à peu près un an, nous avons investi TikTok et Snapchat avec cette volonté de nous ouvrir en grand auprès de la jeunesse », explique Maude Le Guennec, cheffe adjointe du service communication de la police nationale. Nous avons besoin de tisser des relations fortes avec les plus jeunes pour qu’ils apprennent à mieux connaître notre métier. Pour cela, on doit leur proposer des contenus et une tonalité qui leurs sont adaptés, précise-t-elle. 

« Nous avons investi TikTok et Snapchat avec cette volonté de nous ouvrir en grand auprès de la jeunesse. »

Maude Le Guennec, cheffe adjointe du service communication de la police nationale

à franceinfo

Au quotidien, Anthony, 15 ans de terrain dont plusieurs années dans l’antiterrorisme, rend visite à ses collègues un peu partout en France. Entre les immersions. il poste aussi des messages de prévention. Par exemple sur le GHB ou les violences scolaires. Il assure aussi la promotion des campagnes de recrutement.

@policenationale On recrute ! Tu es titulaire du bac ? Le concours de #GardienDeLaPaix est ouvert. RDV ici https://www.devenirpolicier.fr/ #Recrutement #Policier #PoliceOfTikTok #PourToi ♬ son original – Police Nationale

800 000 personnes suivent le compte de la Police nationale sur TikTok. Et plus de 160 000 sur Snapchat. Un succès dont Anthony est fier : « Les mêmes jeunes qui pouvaient m’insulter, un an et demi après ils m’écrivent en me disant ‘Franchement, ce que tu fais, c’est énorme. On te suit. Viens dans notre quartier. Viens avec les policiers de tel ou tel service dans notre quartier. On a envie de faire un selfie ou un Snap avec toi’. Pour moi, c’est cela ma plus belle récompense. »

Et autre rançon succès, Anthony commence même à être félicité par des adolescents qui le reconnaissent dans la rue. 

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*