l’Inde annonce la mort d’un homme contaminé par la maladie


La semaine dernière, l’Espagne avait annoncé deux morts liées au virus de la variole du singe.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Après l’Espagne, l’Inde. Les autorités indiennes ont annoncé lundi 1er août la mort d’un homme contaminé par la variole du singe, récemment rentré des Emirats Arabes Unis. Le ministère de la Santé de l’Etat du Kerala, dans le sud de l’Inde, a précisé que des tests sur la victime de 22 ans décédée le 30 juillet après avoir été testé positif « montrent que l’homme avait la variole du singe ». Ce décès est le quatrième lié à cette maladie hors d’Afrique.

L’OMS a déclenché le 24 juillet le plus haut niveau d’alerte, l’Urgence de santé publique de portée internationale, pour renforcer la lutte contre la variole du singe, aussi appelée orthopoxvirose simienne. Selon l’OMS, plus de 18 000 cas de variole du singe ont été détectés à travers le monde en dehors de l’Afrique depuis début mai, la plupart en Europe. L’Espagne a annoncé la semaine dernière deux cas de décès liés à la variole du singe et le Brésil un.

Il n’est toutefois pas établi précisément que la variole du singe est à l’origine de ces trois décès. Des autopsies sont encore en cours en Espagne. Au Brésil, les autorités affirment que le patient décédé avait d’autres pathologies graves. L’Inde a enregistré au moins quatre cas de la maladie, dont le premier le 15 juillet chez un autre homme de retour au Kerala après un voyage aux Emirats Arabes Unis.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*