Les stars de BTS pourront continuer de se produire pendant leur service militaire par dérogation


Les membres du groupe de K-Pop doivent passer deux ans sous les drapeaux en Corée du Sud. La question suscite un tel débat que le gouvernement a été obligé de se prononcer.

Les membres du boys band de K-pop BTS pourraient continuer de se produire à l’étranger tout en effectuant leur service militaire, a déclaré lundi 1er août, le ministre sud-coréen de la Défense, Lee Jong-sup. En effet, le pays débat actuellement sur la réduction du service militaire obligatoire pour les stars de la K-pop, qui passerait alors de deux ans à trois semaines.

La question du service militaire se pose pour le groupe car le membre le plus âgé, Jin, aura 30 ans l’année prochaine, âge limite pour l’effectuer. Dans le cadre d’une révision de la loi en 2019, les stars de la K-pop reconnues mondialement ont été autorisées à reporter leur service jusqu’à 30 ans. Le service militaire est très controversé en Corée du Sud, où tous les hommes valides âgés de 18 à 28 ans doivent accomplir leur devoir, dans le cadre des efforts de défense contre la Corée du Nord, dotée de l’arme nucléaire.

Au fil des ans, certaines catégories ont obtenu des exemptions qui les autorisent à reporter leur service ou à effectuer un service plus court, notamment les médaillés des Jeux olympiques et des Jeux asiatiques, ainsi que les musiciens et les danseurs classiques qui remportent les premiers prix de certaines compétitions. Le ministre de la défense Lee Jong-sup, qui s’est exprimé lors de la session parlementaire, a déclaré qu’en permettant aux BTS de continuer à se produire, l’armée pourrait servir les intérêts nationaux sans affecter les ressources en personnel déjà réduites en raison du faible taux de natalité. «Même s’ils rejoignent l’armée, il y aurait un moyen de leur donner une chance de s’entraîner et de se produire ensemble s’il y a des concerts prévus à l’étranger», a déclaré Lee Jong-sup. «Comme beaucoup de gens apprécient beaucoup [les artistes servants] dans l’armée, cela pourrait aider à stimuler encore plus leur popularité», ajoute le ministre. La direction de BTS, Big Hit, n’a pas répondu à une demande de commentaire.

En avril déjà, un responsable de Big Hit avait déclaré que certains membres passaient un «moment difficile» en raison des incertitudes liées au débat parlementaire, appelant à une décision. Puis, le groupe composé de sept chanteurs-danseurs a annoncé en juin dernier une pause de leurs activités musicales pour poursuivre des projets solos, plaidant l’épuisement et dénonçant le «star-system».

Un groupe aux 43 milliards de dollars

Depuis leurs débuts en 2013, BTS est devenu un boys band mondialement connu. Leurs membres, extrêmement populaires, sont considérés comme les ambassadeurs d’une partie de la jeunesse du monde entier grâce à leurs tubes optimistes et leurs campagnes sociales visant à responsabiliser les jeunes. BTS est devenu le premier groupe asiatique à remporter le titre d’artiste de l’année aux American Music Awards l’année dernière, et ils ont rencontré le président américain Joe Biden à la Maison Blanche en mai pour discuter des crimes haineux visant les Asiatiques.
Une étude sud-coréenne a estimé en 2018 que le groupe BTS apporterait un bénéfice économique total de 56.000 milliards de wons (43 milliards de dollars) entre 2014 et 2023.


À VOIR AUSSI – Avec émotion, le boys band BTS annonce à ses fans qu’ils font une «pause »



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*