la Gironde repasse en vigilance rouge pour risque de feux de forêt



Une vigilance rouge « jusqu’à nouvel ordre ». Le département de la Gironde, déjà touché par deux incendies hors normes qui ont ravagé plus de 20 000 hectares en douze jours, va de nouveau être placé en vigilance rouge pour le risque de feux en forêt, a annoncé, dimanche 31 juillet, la préfecture.

Ce retour du département à la vigilance « très élevée » (niveau 4 sur 5) à compter de lundi, a été annoncé par la préfète Fabienne Buccio, « au vu des conditions météorologiques », alors qu’une nouvelle vague de chaleur s’installe dans le pays.

Cette mesure avait été activée le 14 juillet en Gironde, deux jours après le début des deux incendies à La Teste-de-Buch et à Landiras. Dans un contexte d’accalmie avec des températures en baisse, la préfecture avait ensuite annoncé mercredi la rétrogradation du département en vigilance orange (pour « élevée », niveau 3 sur 5).

Circulation en forêt interdite l’après-midi et le soir

La vigilance rouge « feux de forêt » a pour effet d’interdire la circulation des personnes et des véhicules avec ou sans moteur en forêt entre 14 heures et 22 heures, de suspendre les activités d’exploitation et de travaux sylvicoles entre 14 heures et 22 heures et d’interdire les activités ludiques et sportives en forêt.

L’incendie qui a brûlé 7 000 hectares de forêt de La Teste-de-Buch, dans le Bassin d’Arcachon, est désormais « maîtrisé » depuis vendredi mais pas encore éteint. Tandis que dans le secteur de Landiras, dans le Sud-Gironde, où 13 800 hectares de pins sont partis en fumée, le sinistre est « fixé » depuis lundi 25 juillet mais pas encore « maîtrisé ».





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*