en démonstration, le PSG démarre sa saison avec un nouveau titre


Brillant dans l’expression de son football mais aussi sa discipline, le PSG n’a fait qu’une bouchée de Nantes dimanche, lors du Trophée des champions.

La victoire et le titre pour le PSG. Avec des buts de Leo Messi (22e), Neymar (45+5, 88e), Sergio Ramos (57e), les champions de France en titre ont écrasé le FC Nantes dimanche (4-0), à Tel Aviv, et fait main basse sur le Trophée des champions. Le premier titre de la saison pour les Parisiens, le premier aussi de Christophe Galtier dans ses nouvelles fonctions. Galtier qui retrouvait d’ailleurs les Canaris, ses bourreaux en finale de la Coupe de France 2022 avec Nice.

Battu par Lille la saison passée, déjà à Tel Aviv, le Paris-SG s’adjuge ce titre pour la onzième fois. C’est un record. Seule fausse note de la soirée ? Comme l’an dernier, Achraf Hakimi a été copieusement sifflé par le public pour son soutien affiché à la cause palestinienne…

Ça commençait fort pour ce PSG privé de Kylian Mbappé, suspendu, mais qui régalait collectivement avec un mouvement collectif de grande classe, Messi en détonateur, contraignant Lafont à une première grosse parade devant Hakimi (5e). Lequel Lafont était tout heureux de voir la reprise de Sarabia passer au-dessus (8e) et la barre repousser la tête de Marquinhos (14e). Les Canaris dans les cordes. Ils n’allaient pas tarder à mettre le nez à la fenêtre (18e, 19e). Le moment que choisissait Messi, parfaitement lancé par Neymar, pour éliminer Lafont et ouvrir le score (1-0, 22e). Aussi impitoyable que classieux. Après la pause fraîcheur, Paris reprenait sa marche en avant (30e, 32e), malgré les percussions de Blas (41e). Lafont devait encore réaliser un exploit devant Messi (44e), mais il ne pouvait rien sur le coup franc parfait de «Ney» (2-0, 45+5). Un petit bijou.

Sans Lafont, ça aurait été encore pire…

2-0, le score à la pause en faveur d’un PSG qui continuait de dominer les débats à la reprise. Et qui ne tardait pas à corser l’addition grâce à une talonnade savoureuse de Ramos (3-0, 57e). Le changement tactique opéré par Antoine Kombouaré ne changeait pas grand-chose à l’affaire. Surtout que Casteletto commettait l’irréparable face à Neymar dans la surface : carton rouge, penalty. Le Brésilien se faisait justice lui-même (4-0, 82e). La messe était dite et le score ne bougeait plus (4-0 score final), grâce à un nouvel arrêt signé Lafont devant Messi (88e). Sans le solide portier de 23 ans, la note aurait été beaucoup, beaucoup, beaucoup plus salée pour le FC Nantes…

Et maintenant ? Le PSG débutera la défense de son titre en L1 sur le terrain de Clermont samedi prochain (21h), lors de la première journée du championnat de France. Le FC Nantes entamera sa campagne par un court déplacement à Angers le lendemain (15h).



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*