pour Yannick Jadot, Emmanuel Macron «a perdu sa boussole républicaine»


L’écologiste reproche au chef de l’État son «ambiguïté sur le RN».

Depuis sa défaite à l’élection présidentielle, Yannick Jadot parle peu. Mais lorsqu’il s’exprime, il n’hésite pas à employer des mots forts. C’est ce qu’il a fait une fois de plus ce vendredi matin, au micro de France Inter. Évoquant la situation au Parlement où la majorité n’est plus que relative, l’écologiste a sévèrement critiqué Emmanuel Macron.

«Je trouve qu’il est sec, ce président de la République», a ainsi déclaré l’eurodéputé, lui reprochant de ne plus savoir «ce qu’il veut pour le pays». «Il est dans le déni quand il considère qu’il a été élu sur un mandat, sur un projet», a-t-il ajouté. Avant de rappeler avoir lui-même invité à voter pour lui au second tour, «mais pas pour son projet, pour éliminer Marine Le Pen».

Macron «très ambigu sur le RN»

Aujourd’hui, le chef de l’État n’a, selon lui, «pas de projet, pas de majorité». Yannick Jadot va plus loin encore, en l’accusant d’avoir «perdu sa boussole républicaine en étant très ambigu et en continuant d’être très ambigu sur le RN». Une condamnation nourrie par l’attitude hésitante de la macronie dans l’entre-deux-tours, laquelle a souvent renvoyé dos à dos la Nupes et le parti à la flamme lorsque ces deux forces s’affrontaient en duel.

«Tant mieux si le pouvoir revient à l’Assemblée nationale, mais (Emmanuel Macron) ne doit non pas poser des ultimatums, non pas dire vous êtes des enfants, vous avez 48 heures pour ranger votre chambre”», s’est enfin agacé l’écologiste. Qui considère que désormais, il s’agit de «porter des choix de société, un changement de méthode», et «les groupes se positionneront par rapport à ça».





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*