Stéphane Eimer, fondateur des laboratoires Biogroup, retrouvé mort au pied d’un hôtel parisien


Une enquête en recherche des causes de la mort de cet homme de 52 ans a été ouverte, a indiqué le parquet de Paris.

Stéphane Eimer, président de la puissante société de laboratoires d’analyses médicales Biogroup, a été retrouvé mort à Paris à l’âge de 52 ans, a appris l’AFP jeudi auprès du laboratoire et de source judiciaire. Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte, a indiqué le parquet de Paris. Selon une source proche du dossier, il a été retrouvé mort mercredi au pied d’un hôtel parisien et il s’agirait d’un suicide.

Biogroup, qui avait annoncé dans la matinée la mort de Stéphane Eimer, avait évoqué auprès de l’AFP un décès «brutal et soudain». Stéphane Eimer, docteur en pharmacie, avait fondé en 1998 Biogroup qui se présente comme l’un des leaders des analyses de biologie médicale en France.

Un docteur en pharmacie, 167e fortune de France

En 2021, le magazine Challenges classait Stéphane Eimer à la 167e place des plus grandes fortunes de France. Biogroup compte quelque 11.000 collaborateurs, répartis dans plus de 1500 laboratoires en France, Belgique, Grande-Bretagne, Espagne, Portugal, Suisse et au Luxembourg. Dirigé par Stéphane Eimer, le groupe était d’abord concentré dans le Nord-Est de la France et s’était développé en 2015 avec le rachat du réseau Biolam-LCD en Ile-de-France.

Il a ensuite multiplié les acquisitions dans le Sud, le Centre, en Rhône-Alpes et dans l’Ouest, avant de s’internationaliser à partir de 2020, avec notamment la prise de contrôle du réseau CMA-Medina en Belgique. La crise du Covid-19 avait contribué à accroître son chiffre d’affaires.


À VOIR AUSSI – Saône-et-Loire: une adolescente retrouvée morte poignardée, son petit ami de 14 ans en garde à vue



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*