Les Vingt-Sept accordent à l’Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l’Union européenne


Cette décision très attendue par Kiev, prise lors d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays de l’UE à Bruxelles, marque le début d’un processus long et complexe en vue d’une adhésion.

Les dirigeants des Vingt-Sept ont reconnu jeudi à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l’Union européenne, a annoncé le président du Conseil européen Charles Michel, évoquant un «moment historique», en pleine offensive russe.

Cette décision très attendue par Kiev, prise lors d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays de l’UE à Bruxelles, marque le début d’un processus long et complexe en vue d’une adhésion. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a salué dans la foulée «un moment unique et historique».

Plus tôt dans la journée, le chef de l’administration présidentielle ukrainienne Andriï Yermak, avait indiqué que «L’objectif» était «clair»: «l’adhésion à part entière à l’UE», même si cette procédure peut prendre des années, avait-il ajouté. Le premier ministre albanais Edi Rama avait cependant conseillé aux Ukrainiens de ne «pas se faire d’illusions» sur le processus. «La Macédoine du Nord est candidate depuis 17 ans, si je n’ai pas perdu le compte, et l’Albanie depuis huit ans, alors bienvenue à l’Ukraine», avait-il ironisé.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*