le corps d’une femme étranglée découvert sous des branchages, son employé interpellé


Connu par les services de police et de gendarmerie sous différentes identités, le jeune homme mis en cause serait âgé de 22 ans. Il n’a, pour l’heure, pas livré d’informations permettant d’expliquer le crime.

Le corps sans vie d’une femme de 48 ans a été découvert lundi 20 juin dissimulé sous une épaisse couche de branchages, à Malesherbes, petite commune du Loiret située non loin d’Orléans, apprend-on ce jeudi auprès du parquet. Une enquête a immédiatement été ouverte pour meurtre et un homme rapidement interpellé : il s’agit d’un employé de la victime.

Au départ de cette affaire, un appel passé dans la nuit de lundi à mardi à la brigade de gendarmerie de Malesherbes. Une personne, dont ils ignorent l’identité, dénonce aux militaires des faits susceptibles de constituer un meurtre. Sur les indications de ce témoin, les gendarmes mettent au jour le corps de la quadragénaire, à proximité du sentier dit de «La coulée verte». Celui-ci présente des traces de blessures. Le magistrat de permanence du parquet se déplace immédiatement sur les lieux aux environs de 4h du matin et ouvre une enquête pour meurtre. Les investigations sont alors confiées à la section de recherches d’Orléans en cosaisine avec la brigade de recherches de Pithiviers.

Dès le lendemain matin, aux environs de 8h, un individu soupçonné d’avoir commis cet homicide est interpellé et placé en garde à vue. Connu par les services de police et de gendarmerie sous différentes identités, il serait âgé de 22 ans. En outre, il s’agit d’un employé de la victime. «Les motifs de ce meurtre ne sont, pour l’heure, pas déterminés», précise par voie de communiqué la procureure d’Orléans, Emmanuelle Bochenek-Puren.

L’autopsie du corps de la victime réalisée mercredi a quant à elle mis en évidence des traces de strangulation, accréditant la thèse d’une mort par étranglement. Prudente, la magistrate explique que «des expertises complémentaires doivent être diligentées pour établir de manière certaine les causes du décès». L’ouverture d’une information judiciaire est attendue dans la journée.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*