une possible deuxième explosion criminelle sur l’édition 2022 ?


Des enquêteurs français soupçonnent que le Dakar 2022 a été le théâtre en Arabie saoudite d’une deuxième explosion criminelle visant cette fois le camion d’assistance d’une pilote italienne, ont rapporté RMC Sport et BFMTV. Une source proche du dossier a confirmé à l’AFP «que l’origine accidentelle des faits semble exclue et que la suite logique devrait être une dénonciation officielle aux autorités italiennes.»

Le 30 décembre, un autre participant au rallye-raid, le pilote français Philippe Boutron, avait été grièvement blessé par l’explosion de sa voiture à Djeddah. Une enquête a été ouverte dans la foulée en France par le parquet national antiterroriste (Pnat) et, début février, une source proche du dossier avait indiqué que la seule explication possible à l’origine de l’explosion du véhicule était la pose d’un «engin explosif improvisé».

Mardi, RMC Sport et BFMTV ont écrit que «l’explosion du camion d’assistance de la pilote italienne Camélia Liparoti (X-Raid Yamaha), dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à la sortie de Djeddah (Arabie saoudite) la veille du départ de la course, +n’est pas d’origine accidentelle+». «Les services spécialisés français (…) ont mené discrètement, ces dernières semaines, des investigations sur l’épave du véhicule italien, alors qu’elle transitait par la France», ont ajouté les deux médias. Sollicité par l’AFP, le parquet national antiterroriste a indiqué qu’il n’a «pas ouvert d’enquête sur ces faits ne relevant pas de notre compétence» car concernant une pilote de nationalité italienne et commis dans un pays étranger.

Dans le cadre de l’enquête française concernant les faits dont a été victime Philippe Boutron, une délégation d’enquêteurs français (magistrat du Pnat, membres de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), techniciens de la police technique et scientifique) s’est rendue sur place fin janvier début février et a pu réaliser des prélèvements sur le véhicule de Philippe Boutron. Le Dakar 2023 s’élancera le 31 décembre pour la quatrième fois d’Arabie saoudite pour 14 étapes tracées d’ouest en est avec «plus de dunes et de kilomètres».



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*