trois semaines d’isolement pour les personnes infectées en Belgique



Quatre cas ont été recensés en Belgique. Les personnes contaminées par la variole du singe doivent dorénavant s’isoler 21 jours.

Trois semaines d’isolement pour les personnes infectées. La Belgique, qui recense à ce jour quatre cas de variole du singe, a décrété vendredi une quarantaine de 21 jours pour les personnes contaminées, rapporte La Libre. Cette décision a été prise après consultation du « Risk assessment group », le groupe d’évaluation des risques qui réunit experts et scientifiques.

En ce qui concerne les personnes contacts à risque, elles ne sont pas concernées par cet isolement. Mais elles sont invitées à surveiller leur état de santé et l’apparition d’éventuels symptômes.

Pour rappel, la variole du singe est un virus transmis par les animaux à l’être humain. La maladie a été détectée pour la première fois en 1970, en République démocratique du Congo. La contamination humaine se fait par contacts étroits avec une personne porteuse de la maladie, par les sécrétions respiratoires, en touchant des lésions infectées ou par des liquides biologiques.

L’infection se divise en deux périodes. Une première qualifiée « d’invasive », avec fièvre, maux de tête, ganglions enflés et douleurs musculaires. Elle est ensuite suivie par une période d’éruption cutanée. Elle commence par le visage avant de s’étendre au reste du corps, touchant particulièrement les paumes des mains et les plantes des pieds.

La variole du singe n’est pas une maladie particulièrement dangereuse pour l’être humain. Dans la grande majorité des cas, elle guérit d’elle-même. La maladie peut néanmoins se révéler mortelle, mais le taux de létalité reste inférieur à 10%. La durée d’incubation est en général de 6 à 16 jours et les symptômes peuvent durer de 14 à 21 jours.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*