Quand Matignon annonce par erreur sur son site la démission du gouvernement


Plaidant un «bug technique» sur le site internet, l’entourage de Jean Castex confirme qu’il n’a «pas démissionné», ce samedi.

C’est un simple «bug technique» qui tombe bien mal. Ce samedi matin, comme l’ont relevé nos confrères de France Info, le site de Matignon a affiché pendant plusieurs minutes une page annonçant la «démission du gouvernement». «Le premier ministre Jean Castex a présenté la démission du gouvernement au président de la République Emmanuel Macron», indiquait la page.

La page visible ce samedi matin sur le site. Capture d’écran France Info

Une annonce très attendue… qui a rapidement disparu du site. Elle n’aurait, en réalité, jamais dû apparaître : contacté, Matignon explique qu’il s’agit d’un «petit bug technique», et souligne que «le premier ministre n’a pas démissionné». Le site du gouvernement comprend un «mode remaniement, qui peut être activé à n’importe quel moment», indique-t-on : celui-ci a été utilisé par erreur, conduisant à la publication du message. «C’est purement un bug technique, la page a disparu», précise l’entourage de Jean Castex. Selon France Info, cette erreur est restée visible «plus d’une heure». Matignon parle plutôt de «quelques minutes», mais concède que l’opération a pu prendre un moment, «le temps que les pages se remettent à jour».

Ce n’est pas la première fois que le site de Matignon est victime d’une erreur technique. En 2009, une collaboratrice du Service d’information du gouvernement (SIG) avait annoncé par erreur un remaniement en faisant apparaître dans la composition de l’équipe Fillon les noms des députés UMP Axel Poniatowski et Frédéric Lefebvre, et du président PRG du conseil général de Haute-Corse Paul Giacobbi. Un «dysfonctionnement» qui a entraîné la mutation de l’employée fautive et des excuses de Matignon à l’Élysée.

L’équipe actuelle reste donc aux manettes, pour quelques heures encore. L’erreur technique de ce samedi matin arrive à un moment particulièrement délicat, alors que la démission du premier ministre est attendue et qu’Emmanuel Macron débute, ce même jour, son second mandat. Jean Castex a par ailleurs annulé son dernier déplacement officiel, prévu au Vatican, dimanche, à l’occasion de la cérémonie de canonisation de l’explorateur français Charles de Foucauld. Emmanuel Macron se rendra en effet le même jour à Abou Dhabi pour rendre hommage au président des Émirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed al-Nahyane, décédé vendredi à l’âge de 73 ans, et les deux chefs de l’exécutif ne peuvent se trouver en même temps en dehors du territoire.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*