Les épreuves du concours de commissaire de police annulées après des soupçons de tricherie


Les candidats à la nouvelle session de recrutement pourront déposer leur dossier à partir de dimanche et jusqu’au 15 juin. Les épreuves écrites sont programmées le 5 juillet et l’oral à partir du 2 septembre.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Les épreuves du concours de commissaire de police par la voie d’accès professionnelle ont été annulées, selon un arrêté publié samedi 14 mai au Journal officiel. En cause : des soupçons de tricherie entre une candidate et le président du jury, le haut fonctionnaire Frédéric Dupuch. « Les inscriptions enregistrées entre le 1er septembre 2021 et le 5 novembre 2021 sont déclarées caduques », tout comme « les résultats obtenus aux différentes épreuves de ce recrutement », est-il précisé dans l’arrêté.

Les candidats à la nouvelle session de recrutement pourront déposer leur dossier à partir de dimanche et jusqu’au 15 juin. Les épreuves écrites sont programmées le 5 juillet et l’oral à partir du 2 septembre.

Les enquêteurs soupçonnent la candidate, une officier commandante, d’avoir « bénéficié d’informations » sur les épreuves, transmises par l’inspecteur général Frédéric Dupuch, actuellement en poste au cabinet du Directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Veaux.

Le haut-fonctionnaire et la commandante, en poste au pôle juridique de la DGPN, ont été tous les deux suspendus et des perquisitions ont eu lieu dans les locaux, a précisé le parquet de Paris. L’inspection générale de la police nationale (IGPN) est chargée de l’enquête, qui a été ouverte le 6 mai pour « fraude à un examen ou un concours et complicité de cette infraction », a précisé le parquet.

Cette enquête devra déterminer « l’ampleur de la fraude », a précisé une source policière, ajoutant qu’à ce stade, l’hypothèse d’une « fraude individuelle » est privilégiée.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*