les conseils des médecins à l’occasion des Assises nationales de gynécologie


Grossir n’est pas une fatalité lorsqu’on arrive à l’âge de la ménopause. C’est le message transmis par de nombreux médecins, à l’occasion des Assises nationales de gynécologie qui se tiennent à Lille jusqu’à samedi soir. 

En France, environ 11,5 millions de femmes sont ménopausées. C’est à ce moment-là que la graisse va venir se concentrer sur la même zone, le ventre. La solution pour les médecins : pas de médicaments, mais de l’activité physique. 

La ménopause facilite effectivement la prise de poids. « L’arrêt des règles fait que les ovaires arrêtent de fonctionner« , commence la professeure Martine Duclos, chef du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand. Or le cycle ovarien, qui dure 28 jours, dépense de l’énergie. Comme tout ça s’arrête, il y a moins de dépense énergétique.« 

À cette première explication de la prise de poids s’en ajoute une deuxième, explique la professeure : « Ce qui consomme le plus d’énergie, c’est le muscle. Plus vous avez de masse musculaire, plus vous consommez de l’énergie. » Cependant, femmes comme hommes, en vieillissant, ont tendance à perdre des muscles. 

« Ça veut dire qu’il faut se mettre à bouger. Si on ne commence qu’à 50 ans, c’est pas grave et c’est tout aussi efficace. »

Pr Martine Duclos, chef du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand

à franceinfo

« Il faut d’abord passer moins de temps assis« , conseille Martine Duclos. Il faut se lever régulièrement. Dans l’idéal, il faut bouger trente minutes par jour. Si vous ne pouvez pas, même 10 minutes par jour sont déjà bonnes pour la santé. » 

Il faut donc pratiquer une activité physique mais afin que le corps tienne le coup, il faut aussi manger correctement, insiste Corinne Fernandez, diététicienne-nutritionniste à Paris : « Les attitudes des femmes qui prennent de l’âge, c’est de moins manger voire de sauter des repas. C’est exactement ce qu’il ne faut pas faire puisqu’il faut préserver sa masse musculaire. Pour ça, il faut avoir une assiette complète. » Autrement dit, privilégier une alimentation variée, ainsi que la viande, les oeufs, le fromage ou encore du tofu. 

Les spécialistes insistent même : il ne faut pas attendre la ménopause pour faire de l’exercice, car les Françaises commencent à grossir dès l’âge de 30 ans. Entre 18 et 60 ans, elles prennent en moyenne 12 kilos.

Comment ne pas prendre de poids à la ménopause ? Le reportage de Solenne Le Hen.

écouter





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*