La Russie a cessé ses livraisons d’électricité à la Finlande


Les exportations de la Russie vers la Finlande «sont à zéro actuellement, et c’est le cas depuis minuit», a précisé à l’AFP un officiel finlandais.

La menace a été mise à exécution. Ce samedi, comme prévu, l’entreprise en charge des ventes d’électricité russe à la Finlande, RAO Nordic, a stoppé ses livraisons d’énergie au pays, a déclaré à l’AFP un responsable de l’opérateur du réseau électrique finlandais. Les exportations de la Russie vers la Finlande «sont à zéro actuellement, et c’est le cas depuis minuit (21H00 GMT) comme annoncé», a déclaré à l’AFP Timo Kaukonen, un responsable des opérations de Fingrid, l’opérateur du réseau finlandais.

«RAO Nordic Oy importe de l’électricité de Russie en Finlande et la vend à la Bourse Nord Pool depuis de nombreuses années. Malheureusement, nous sommes obligés de constater que pour les volumes qui ont été vendus sur la bourse Nord Pool depuis le 6 mai, les fonds n’ont pas encore été crédités sur notre compte bancaire», précisait l’entreprise dans un communiqué, vendredi. Relevant une situation «exceptionnelle», RAO Nordic disait ne plus être «en mesure d’effectuer des paiements pour l’électricité importée de Russie» et ajoutait être «obligée de suspendre l’importation d’électricité à partir du 14 mai».

De leur côté, les autorités finlandaises se veulent rassurantes: l’approvisionnement en électricité du pays nordique «n’est pas menacé», a déclaré Fingrid, vendredi. «Ces derniers temps, l’électricité importée de Russie a couvert environ 10% de la consommation totale de la Finlande», précisait l’opérateur. Sa vice-présidente, Reima Päivinen, notait que «le manque d’importation d’électricité de Russie sera compensé en important plus d’électricité de Suède et en produisant plus d’électricité en Finlande».

Les différentes organisations ne précisent pas si cette décision est liée aux sanctions européennes pesant sur l’économie russe. Mais, selon Eurostat, la dépendance finlandaise envers sa puissante voisine de l’est reste limitée : en 2020, la Russie pesait 13,2% des importations d’électricité de la Finlande, loin derrière la Suède – 85,3% du total.

À VOIR AUSSI – Otan: une adhésion «renforcerait la sécurité du nord de l’Europe», assure la Finlande



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*