après le scandale, une minute d’applaudissements pour Sala à Nice


Le stade de Nice a comme prévu respecté samedi lors du match contre Lille une minute d’applaudissements à la mémoire d’Emiliano Sala, footballeur argentin mort en 2019 dans un accident d’avion, trois jours après un chant qui avait choqué le football français.

Mercredi lors du match Nice-Saint-Etienne, quatre jours après que Nantes a battu Nice en finale de la Coupe de France, une partie des supporters de l’OGCN avait lancé un chant ciblant l’ancien attaquant de Nantes. «C’est un Argentin qui ne nage pas bien, Emiliano sous l’eau», avaient chanté les ultras niçois autour de la 9e minute, en parodiant le chant («C’est un Argentin, il ne lâche rien, Emiliano Sala») que les supporters nantais entonnent à chaque match à cette minute précise en hommage à l’ancien N.9 des Canaris.

Le chant avait ému tout le football français et avait été fermement condamné par la direction de l’OGC Nice, qui s’était dite «atterrée». Avant le match de samedi, 15.000 tee-shirts avec le visage de Sala avaient été distribués par le club aux spectateurs. Les joueurs se sont échauffés avec.

À la 9e minute du match, un portrait de l’Argentin a été projeté sur les deux écrans géants du stade. Le stade a alors applaudi, à l’image de ce que fait le public de Nantes à chaque match. La tribune Populaire Sud, d’où était parti le chant mercredi, a de son côté continué à encourager son équipe qui venait de se créer une grosse occasion.

De l’autre côté, le virage Nord a déployé une banderole de soutien au capo de la Populaire Sud dont l’abonnement a été cassé par l’OGCN pour ce match et pour la saison 2022-23.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*