allégement des mesures en vigueur dans les Outre-mer



« Cette réduction tient compte de l’amélioration de la situation épidémique au niveau national et du recul des niveaux d’hospitalisation, même si la cinquième vague n’est pas encore terminée », explique le gouvernement.

Certaines mesures en vigueur pour les déplacements entre l’Hexagone et les territoires d’Outre-mer pour protéger ces derniers de la pandémie de Covid-19 seront progressivement allégées à partir de ce vendredi, a indiqué le gouvernement.

« Les motifs impérieux (pour voyager) depuis ou vers les Outre-mer ne seront plus obligatoires pour les passagers non-vaccinés, à l’exception de Wallis-et-Futuna » et « un test négatif à la Covid-19 ne sera plus demandé à l’embarquement pour les passagers vaccinés », indiquent les ministères de la Santé et des Outre-mer, dans un communiqué commun.

Ces mesures seront applicables dès ce vendredi, jour de publication du décret.

Plus de test obligatoire pour se rendre France métropolitaine

« Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les déplacements, y compris en avion », indiquent-ils, ajoutant que le masque « reste néanmoins un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres dans les espaces clos ».

« Cette réduction tient compte de l’amélioration de la situation épidémique au niveau national et du recul des niveaux d’hospitalisation, même si la cinquième vague n’est pas encore terminée et que la vigilance de chacune et de chacun doit rester de mise », souligne le texte.

Le gouvernement rappelle que seule la vaccination permet de lutter efficacement et durablement contre le virus et annonce qu' »une campagne de promotion des vaccins, en particulier hors ARN-messager, sera lancée prochainement.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*