«On atteint des sommets dans la bêtise et l’indécence» regrette Roxana Maracineanu


L’actuelle Ministre des Sports interpelle l’OGC Nice et son président Jean-Pierre Rivère afin de prendre des sanctions.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé jeudi à l’AFP qu’elle allait examiner les chants injurieux des supporters niçois visant l’ancien attaquant de Nantes Emiliano Sala.

Cet incident, qui a suscité de nombreuses condamnations, dont celle de l’OGC Nice, est intervenu quatre jours après la finale de la Coupe de France perdue par les Aiglons contre les Canaris (1-0), samedi.

«On atteint des sommets dans la bêtise et l’indécence», a réagi jeudi Roxana Maracineanu, l’actuelle ministre des Sports, sur RTL. «Il y a des sanctions individuelles, des sanctions commerciales que le club lui-même peut prendre», a-t-elle dit.

Le président de l’OGC Nice, Jean-Pierre Rivère, «sait qu’il a un attirail de sanctions» et le club peut se constituer partie civile, a-t-elle ajouté, insistant sur l’importance que «les clubs puissent agir à leur niveau».

Cette saison, les ultras niçois ont déjà été pointés du doigt, après le match contre Marseille, en août, interrompu après des échauffourées qui ont conduit certains supporters à envahir la pelouse et s’en prendre aux joueurs adverses. L’OGC Nice a été sanctionné d’un retrait de deux points (dont un avec sursis) ainsi que d’un huis clos total de son stade pour trois matches. Sa rencontre contre l’OM avait aussi été donnée à rejouer, à huis clos, sur terrain neutre.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*