La FNSEA appelle le gouvernement à distribuer le chèque alimentaire «le plus rapidement possible»


Le syndicat agricole réclame un chèque alimentaire d’urgence pour protéger le consommateur final de l’augmentation du prix des denrées alimentaires.

Invitée de RMC ce jeudi, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a appelé le gouvernement à distribuer le chèque alimentaire «le plus vite possible, pas dans trois ans. C’est dans les 200 premiers jours (du quinquennat) qu’il faut le faire». Si les contours du futur chèque alimentaire ne sont pas encore connus, le gouvernement prévoit bien sa mise en place dès cet été.

Si elle est favorable au chèque alimentaire, Christiane Lambert considère toutefois que la hausse des prix alimentaires dans les rayons est «fondée». «L’alimentation des animaux coûte beaucoup plus cher, l’emballage, l’acier, le carton coûtent plus cher. Il faut pouvoir répercuter ces charges», a expliqué Christiane Lambert en rappelant qu’«il y a eu huit ans de baisse des prix avec des prix écrasés. Les consommateurs ne s’en sont pas aperçus mais ils payent moins cher pour leur alimentation».

La présidente de la FNSEA défend ainsi les hausses de tarifs – jusqu’à 20% sur certains produits – qu’agriculteurs et industriels exigent de la grande distribution au cours de négociations actuellement dans l’impasse. «Nos demandes (de hausse des prix) sont basées sur des indicateurs objectifs», a assuré Christiane Lambert en réponse à certains distributeurs qui comme Michel-Edouard Leclerc qui demandent davantage de «transparence» à leurs fournisseurs sur leurs tarifs.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*