le Red Star vendu à un fonds américain, malgré la contestation des supporters


Le Red Star a été vendu à 100% au fonds américain 777 Partners, malgré l’opposition de ses supporters qui craignent la dissolution de l’identité du club basé à Saint-Ouen, a annoncé mercredi l’équipe de troisième division.

«Je suis intimement convaincu, au terme d’une longue réflexion, que 777 Partners est le meilleur choix pour garantir et pérenniser les valeurs de notre club, tout en lui donnant les moyens de s’ouvrir des perspectives inédites», a déclaré Patrice Haddad, qui conserve son poste de président. Le montant de la transaction est estimé entre 10 et 19 millions d’euros par la presse sportive.

L’annonce que le Red Star était entré en négociations exclusives avec 777 Partners, début avril, a provoqué la colère des fans audoniens, qui ont interrompu un match de championnat contre Sète pour protester. Ils dénonçaient le choix d’un fonds basé à Miami, à des milliers de kilomètres de la Seine-Saint-Denis, port d’ancrage historique du club fondé en 1897.

777 Partners contrôle les équipes du Standard de Liège (Belgique), du Genoa (Italie) et de Vasco de Gama (Brésil), en plus de détenir «une participation importante» dans le Séville FC, selon ses termes. Son portefeuille comprend également des actifs dans les assurances, l’aéronautique et le divertissement. Le Red Star, 11e de National avant la dernière journée, vendredi, a entamé l’été dernier des travaux pour rénover son vétuste stade Bauer, qui doivent s’achever au printemps 2024.

Plus d’une dizaine de formations françaises battent pavillon étranger, un phénomène qui atteint même la troisième division, où des Saoudiens ont pris le contrôle de Châteauroux (alors en Ligue 2) l’an dernier.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*