la cour d’appel rejette la demande de renvoi du procès d’Eric Zemmour


Le président de la cour d’appel a précisé que la décision de sa cour ne serait rendue qu’après l’élection présidentielle des 10 et 24 avril prochains. L’audience a débuté sans le prévenu ni son avocat.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Il comparaît en appel pour contestation de crime contre l’humanité après avoir soutenu en 2019 que le maréchal Philippe Pétain avait « sauvé » les juifs français. Eric Zemmour sera bien jugé par la cour d’appel de Paris, jeudi 20 janvier. Elle a rejeté la demande de renvoi du procès du candidat d’extrême droite à la présidentielle.

Son avocat, Olivier Pardo, qui avait demandé le renvoi du procès, a aussitôt quitté la salle d’audience de la cour, dénonçant une décision « inique ». « Dans ces conditions, j’ai décidé que je ne suis pas en état d’assurer la défense » d’Eric Zemmour, a-t-il souligné.

Le président de la cour d’appel a précisé que la décision de sa cour ne serait rendue qu’après l’élection présidentielle des 10 et 24 avril prochains. L’audience a débuté sans le prévenu ni son avocat.

Olivier Pardo demandait que le procès en appel de son client soit renvoyé après le second tour pour « des raisons de sérénité ». « Les débats d’opinion doivent avoir lieu dans l’arène politique, ils ne doivent pas occuper le prétoire », a-t-il soutenu. Les avocats des parties civiles ont de leur côté dénoncé « une manoeuvre » de la défense d’Eric Zemmour pour éviter d’être jugé.

Ce nouveau rendez-vous judiciaire intervient trois jours après la condamnation d’Eric Zemmour pour provocation à la haine par le tribunal de Paris, pour sa sortie sur les mineurs migrants isolés. Il a aussitôt fait appel.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*