Michel-Edouard Leclerc dénonce une « polémique ridicule »


« On était déjà à ce prix-là, c’est une baguette premier prix », s’est défendu , vendredi, le président du comité stratégique des magasins E.Leclerc.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Vilipendé par les boulangers et meuniers depuis son annonce de blocage du prix de la baguette à 0,29 euros, Michel-Edouard Leclerc a réagi vendredi 14 janvier. « Je n’ai jamais eu affaire à une polémique aussi ridicule », a déclaré le président du comité stratégique des magasins E.Leclerc sur BFMTV. « On était déjà à ce prix-là, c’est une baguette premier prix, c’est une baguette qu’on vend par millions (…). Face à l’inflation qui arrive, on a voulu prendre un marqueur de notre intention de ne pas faire passer des hausses de prix sans discussion, sans modération », a-t-il ajouté.

Michel-Edouard Leclerc a annoncé mardi qu’il bloquait le prix de la baguette de pain dans les magasins du groupe à 29 centimes d’euro – voire jusqu’à 23 centimes – pendant six mois, au nom de la défense du pouvoir d’achat des Français dans un contexte inflationniste. « Dans ce prix, on a tenu compte de deux hausses de prix que les meuniers nous ont demandé de passer » et « nous acceptons la sanctuarisation des produits agricoles » comme l’exige la loi Egalim, s’est défendu Michel-Edouard Leclerc.

Céréaliers, meuniers et boulangers, ainsi que la FNSEA, premier syndicat agricole, ont dénoncé dans un communiqué commun « des prix volontairement destructeurs de valeurs », s’indignant d’une « annonce démagogique »« Il faudra que monsieur Leclerc nous explique comment et combien il rémunère les boulangers avec une baguette à 29 centimes », a notamment lancé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. « Un boulanger à 30 centimes pendant quatre mois, il est mort », a dénoncé Dominique Anract, président de la Confédération de la boulangerie-pâtisserie française, pointant « une concurrence déloyale ».





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*