le gouvernement dénonce « une déclaration pitoyable » d’Eric Zemmour



Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée du handicap, a fustigé samedi 15 janvier les propos d’Eric Zemmour sur la scolarisation des élèves handicapés. Elle a dénoncé « une déclaration pitoyable » du candidat d’extrême droite qui s’est dit, la veille, favorable aux « établissements spécialisés » pour les enfants handicapés.

« Je pense que l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux autres enfants et à ces enfants-là, qui sont les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants. Donc je pense qu’il faut des enseignants spécialisés qui s’en occupent », a déclaré Eric Zemmour lors d’une discussion avec des enseignants acquis à sa cause à Honnecourt-sur-Escaut (Nord).

Interrogée sur BFMTV, Sophie Cluzel a affirmé être « très en colère » et a critiqué une « vision misérabiliste » et « excluante » du handicap. « Bien sûr que c’est compliqué, mais c’est vraiment l’honneur de la France de pouvoir scolariser ces enfants avec les autres, au milieu des autres », a-t-elle ajouté.

La secrétaire d’Etat chargée du handicap n’est pas la seule à avoir réagi aux propos du candidat du parti Reconquête ! Damien Abad, le chef de file des députés LR, lui-même en situation de handicap, a dénoncé sur Twitter des propos « scandaleux », demandant à Eric Zemmour des « excuses publiques ».

Eric Zemmour a nuancé ses propos, samedi, à Villers-Cotterêts (Aisne). « Ce que j’ai voulu dire, c’est que je ne veux pas que l’obsession de l’inclusion nous prive et nous conduise à négliger la nécessité d’établissements spécialisés », a-t-il déclaré. « Je pense que c’est une position idéologique, comme toujours. On a décidé que c’était mieux de mettre tout le monde ensemble. Moi, je pense que non », « pas pour les mettre à l’écart mais pour s’en occuper mieux ».





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*