La secrétaire d’État Nathalie Elimas visée par une enquête administrative pour harcèlement


La secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire est accusée d’avoir harcelé des collaborateurs. Le ministère de l’Éducation nationale «confirme qu’il y a bien une enquête administrative».

La secrétaire d’État Nathalie Elimas, chargée de l’Éducation prioritaire, est visée par une enquête administrative, a indiqué samedi le ministère de l’Éducation nationale, interrogé par l’AFP sur des accusations de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet. Cinq sources ont indiqué à l’AFP samedi que Mme Elimas faisait l’objet d’une enquête administrative alors qu’elle est accusée d’avoir harcelé des collaborateurs.

Sollicité, le ministère «confirme qu’il y a bien une enquête administrative» en cours «sur le fonctionnement ressources humaines du cabinet de Mme Elimas».



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*