cinq astuces pour vous sentir bien dans votre tête


Jugée taboue, la santé mentale a longtemps été négligée. Aujourd’hui, les pouvoirs publics, comme l’Assurance maladie, ainsi que le monde de l’entreprise ont pris le sujet à bras le corps. Julia Néel-Biz a cofondé avec trois autres partenaires teale, une application mobile dédiée à la prévention et à l’amélioration de la santé mentale dans les entreprises.

Avec sa solution innovante, elle milite pour un accompagnement des salariés dans leur quotidien : « La prévention est essentielle si on veut que la curation fonctionne. Il ne faut plus traiter la santé mentale comme de la gestion de crise, comme on a l’habitude de le faire. Souvent, on est un peu démunis lorsque quelque chose ne va pas. On ne sait pas forcément vers qui se tourner ou quoi faire, à part attendre que la vague passe. »

Voici donc cinq conseils pour améliorer sa santé mentale et prendre l’année 2022 d’un bon pied !

1. Adopter une meilleure hygiène de vie

La crise sanitaire a accéléré la sédentarité de beaucoup. Fini les sorties fitness après une dure journée de travail, c’est désormais devant une série que certains se réconfortent.

L’Assurance maladie recommande de pratiquer régulièrement une activité physique (marche, course, natation, cyclisme…) et de diminuer les excitants comme le café, l’alcool ou le tabac, qui ont un impact direct sur la qualité du sommeil et sur le niveau général d’anxiété.

La qualité de votre sommeil touche directement votre disposition mentale une fois réveillé(e). Il est donc conseillé de dormir au moins huit heures par nuit afin de maintenir ses fonctions cognitives.




Photo by Emma Simpson on Unsplash


Photo by Ksenia Makagonova on Unsplash

Photo by Ksenia Makagonova on Unsplash

2. Faire des exercices de méditation

Bruit, charge de travail importante, impératifs de temps…Tous ces facteurs liés au travail influent sur notre santé mentale au quotidien. Notre cerveau a besoin de temps de repos. Il est donc nécessaire de savoir l’écouter. Vue qui se brouille après une longue exposition aux écrans, courbatures liés à votre position de travail, attention qui baisse…Ces signaux doivent vous inciter à vous arrêter.

Une des méthodes pour reposer votre cerveau est de pratiquer des exercices de méditation dits « de pleine conscience ». Inspirée de la méditation bouddhiste, la méditation de pleine conscience consiste à focaliser son esprit sur le moment présent.

Elle se pratique debout ou assise et elle nous invite à se concentrer sur ses propres sensations, sur notre respiration ou sur un point précis de notre corps. Tout cela sans autre but que de forcer notre esprit à arrêter le vagabondage mental.

En outre, cette méthode diminuerait l’anxiété, la dépression et les risques de « burn-out », améliorait la concentration et contribuerait à améliorer sa santé mentale.

3. Mieux concilier vie personnelle et professionnelle

Avec l’explosion du télétravail, la frontière entre vie privée et vie professionnelle peut se fragiliser. Les avantages à télétravailler sont nombreux : temps passé dans les transports réduit à néant, des heures de sommeil augmentées, ou la suppression de moments qui parasitent votre concentration au travail (échanges entre collègues, sonneries de téléphones, etc.).

Mais de récentes études sur le sujet ont exposé de nombreux risques psycho-sociaux liés à la pratique du travail à domicile, comme l’isolement social, un sentiment d’être coupé de la dynamique d’entreprise et l’empiètement du travail sur la vie privée.

À l’inverse, la distraction liée à l’environnement de la maison, comme la télévision ou les tâches ménagères, peut affecter votre productivité et votre santé mentale.

Les espaces de co-working peuvent être une solution pour éviter ces écueils : un espace dédié au travail, sans l’isolement et sans distraction.

Si vous tenez à rester à la maison, mieux vaut caler vos horaires de travail sur celles de votre conjoint(e).



Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash

Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash

4. Parler et écouter !

Les discussions permettent de mettre de l’ordre dans sa tête et d’atténuer les tensions sous-jacentes entre les personnes.

Parler de ses problèmes peut être un premier pas vers leur résolution. À l’inverse, écouter ses collègues partager leurs tracas est également un moyen de se soulager l’esprit.

En offrant une oreille attentive, vous pourrez proposer des solutions. Au travail, on ne saurait vous conseiller d’échanger avec vos collègues sur votre quotidien, car il est à parier que vous rencontrez les mêmes problèmes au quotidien.

Si vous vous sentez démunis face à vos soucis, dirigez-vous vers un professionnel de l’écoute, tel un psychologue, pour de vous faire aider.

5. Réduire l’accès aux informations

Tentez de réduire le nombre de nouvelles que vous regardez, lisez ou écoutez sur les réseaux sociaux ou ailleurs, et qui causent angoisse ou anxiété.Un bon moyen d’arrêter le flot continu d’informations est de désactiver vos notifications mobiles.

Ne prenez que les dernières informations à des moments précis au cours de la journée, une ou deux fois par jour si vous en sentez le besoin.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*