opération massive de la gendarmerie contre un réseau de stupéfiants


INFO LE FIGARO – Près de 200 militaires ont participé mercredi 11 janvier à cette opération coup de poing dans un «quartier de reconquête républicaine».

Cela faisait deux années que les enquêteurs préparaient le terrain pour intervenir dans l’un des soixante «quartiers de reconquête républicaine» de France, à Besançon. Mercredi 11 janvier, 200 gendarmes issus de Bourgogne-Franche-Comté et de la section de recherches de Besançon ont réussi à interpeller 12 trafiquants mis en cause pour «association de malfaiteurs» et «trafic de stupéfiants», a appris Le Figaro d’une source au sein de la gendarmerie.

Un travail de longue haleine qui a permis d’anéantir deux importants points de deal et de saisir plusieurs kilos de résine de cannabis et de cocaïne.

Organisation clanique

Les gendarmes avaient lancé les investigations en janvier 2020. Grâce à un travail de surveillance, les militaires avaient repéré deux individus suspects à la sortie du péage d’autoroute de Vaux-les-Prés : ces deux personnes transféraient alors trois mystérieux sacs entre deux véhicules. Soupçonnant ces deux individus d’être à l’origine d’un trafic de drogue, le parquet décide en juin 2021 d’ouvrir…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 59% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*