le port du masque à Paris suspendu par la justice, plus de 300.000 cas en 24h en France


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

L’obligation du port du masque en extérieur à Paris suspendue, le projet du passe vaccinal décalé, et l’obligation vaccinale en entreprise aux États-Unis reportée … Le Figaro fait le point ce vendredi 14 janvier sur les dernières informations liées à la pandémie de Covid-19.

La justice suspend un arrêté sur le masque obligatoire à Paris

Le tribunal administratif de Paris a suspendu jeudi un arrêté préfectoral qui rendait obligatoire le port du masque en extérieur dans la capitale française depuis le 31 décembre, a appris l’AFP auprès de la juridiction.

Cette décision intervient au lendemain de celle du tribunal administratif de Versailles, qui avait suspendu un arrêté similaire, une première sur le territoire national, en estimant que la mesure portait «une atteinte excessive, disproportionnée et non appropriée (…) à la liberté individuelle».

Le passe vaccinal est reporté après l’échec des négociations au Parlement

Après son adoption à l’Assemblée Nationale, le projet de loi a été profondément revu au Sénat avant d’être adopté. En Commission Mixte Paritaire (CMP), les parlementaires se sont d’abord orientés vers un accord avant qu’une rupture du secret des discussions n’entraîne une dispute et finalement la reprise de la navette parlementaire, c’est-à-dire que le projet de loi retourne à l’Assemblée nationale.

Le gouvernement prévoyait une entrée en vigueur de la loi le 15 janvier, un délai trop court pour la reprise des débats.

Plus de 300.000 nouveaux cas en France

305.322 nouveaux cas ont de nouveau été détectés ces dernières 24 heures, et 227 morts sont à déplorer. 24.154 malades sont soignés à l’hôpital, dont 3939 en soins critiques selon Santé Publique France. Le variant Omicron représente d’après les derniers chiffres 65% des virus séquencés.

Ras-le-bol dans les écoles françaises

Les enseignants de France, exaspérés par la gestion gouvernementale de l’épidémie, ont massivement répondu à un appel à la grève jeudi. Près de 38,5% des enseignants étaient en grève dans les écoles, selon le ministère de l’Éducation, tandis que le SNUipp, premier syndicat du primaire, a annoncé 75% de grévistes et une école primaire sur deux fermée.

Dans les collèges et lycées, le chiffre était de 23,7% selon le ministère, et de 62% pour le Snes-FSU, premier syndicat du second degré. Après la grève, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé que cinq millions de FFP2 seront distribués à l’école pour «ceux en ayant besoin». 3300 contractuels seront aussi embauchés pour remédier aux absences liées au Covid.

La Cour suprême bloque la décision de Biden d’imposer le vaccin dans les entreprises

La Cour suprême des États-Unis a bloqué jeudi la décision de Joe Biden d’imposer le vaccin anti-Covid dans les entreprises de plus de 100 salariés, infligeant un revers de taille aux efforts du président démocrate.

La haute juridiction a en revanche validé l’obligation de vaccination pour les employés des structures de santé qui bénéficient de fonds fédéraux. Joe Biden a également annoncé qu’il doublait, le faisant passer à un milliard, le nombre des tests qui seront distribués gratuitement aux Américains en faisant la demande, à partir de la semaine prochaine.

Deux nouveaux traitements recommandés par l’OMS, soit 5 au total

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement recommandé vendredi deux nouveaux traitements contre le Covid-19 dans des cas bien précis, pour un total désormais porté à cinq.

Dans un avis publié dans la revue médicale The BMJ, les experts de l’OMS recommandent un traitement par anticorps de synthèse, le sotrovimab, et un médicament habituellement utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde, le baricitinib. Tous deux ne sont pas destinés à n’importe quels patients.

Espagne : une 4e dose autorisée pour personnes très vulnérables

L’Espagne a donné son feu vert à une quatrième dose de vaccin anti-Covid à certaines personnes très vulnérables comme celles qui sont immuno-déprimées, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, en pleine vague du variant Omicron.

La Norvège lève partiellement l’interdiction de servir de l’alcool

La Norvège va de nouveau partiellement autoriser la vente d’alcool dans les bars et restaurants, a annoncé jeudi le gouvernement norvégien, parmi d’autres allègements de mesures sanitaires anti-Covid.

Plus de 5,5 millions de morts à travers le monde

La pandémie a fait au moins 5.511.146 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP jeudi à 11h00 GMT, à partir de sources officielles. En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 846.319 morts, suivis par le Brésil (620.545), l’Inde (485.035) et la Russie (319.172).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*