une jeune maman arrêtée après avoir jeté son bébé dans une benne à ordures


Le nouveau-né a été retrouvé par des passants six heures plus tard, enroulé dans une couverture pleine de sang.

«Tout le monde fait des erreurs». C’est ce qu’a déclaré au Daily Mail  la mère d’une jeune lycéenne accusée d’avoir jeté son bébé dans une benne à ordures. Le 7 janvier, dans la ville d’Hobbs, au Nouveau-Mexique, Alexis Avila, âgée de 18 ans, a été filmée par des caméras de vidéosurveillance en train de jeter son petit garçon dans un sac-poubelle derrière un centre commercial.

À VOIR AUSSI – Déborah François: «La lutte contre la maltraitance des enfants doit devenir une grande cause nationale»

Alertées par des gémissements, trois personnes qui passaient à côté de la poubelle ont retrouvé le nouveau-né six heures plus tard, enroulé dans une couverture pleine de sang et portant encore son cordon ombilical. Il a été immédiatement transporté à l’hôpital.

Accouchement secret «dans les toilettes chez ses parents»

La jeune maman a expliqué aux enquêteurs qu’elle a appris qu’elle était enceinte jeudi dernier en consultant un médecin pour des douleurs au ventre. «Elle a reconnu avoir jeté son bébé, expliquant avoir paniqué juste après l’avoir mis au monde. […] Elle dit avoir eu des douleurs vives dans le ventre et avoir accouché dans les toilettes chez ses parents. Prise de panique, elle ne savait pas quoi faire, ni qui appeler», a déclaré le chef de la police d’Hobbs lors d’une conférence de presse lundi. 

À VOIR AUSSI – Aux États-Unis, des officiers sauvent deux bébés des décombres après la tornade dévastatrice du Kentucky

Alexis Avila a été inculpée pour tentative de meurtre et maltraitance d’enfant. Elle encourt une peine de 15 ans de prison. Le nouveau-né, baptisé Saul par son père de 16 ans, est dans un état stable, en convalescence dans un hôpital de Lubbock, au Texas, et a été placé sous la garde du département de l’enfance, de la jeunesse et des familles du Nouveau-Mexique. On ignore encore qui obtiendra la garde de l’enfant alors que les deux familles des adolescents ont déclaré la vouloir.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*