Record de tests et stabilité des arrêts de travail pour 2021, selon l’Assurance maladie


Près de 170 millions de tests ont été remboursés avec un volume d’arrêts de travail «quasiment stable» par rapport à l’année passée à plus de 30 millions.

Un nombre «extrêmement élevé» de tests remboursés, près de 170 millions, et un volume d’arrêts de travail «quasiment stable» par rapport à l’année passée à plus de 30 millions: l’Assurance maladie a tiré jeudi le premier bilan d’une année 2021 toujours très impactée par le Covid.

L’année «2021 aura été marquée par un nombre extrêmement élevé de tests, avec près de 170 millions» de tests remboursés par l’Assurance maladie, «pour un coût global autour de 6,7 milliards» d’euros, a indiqué son directeur Thomas Fatôme lors d’un point de presse, ajoutant que ce dernier chiffre était «encore provisoire». Plusieurs ajustements tarifaires ont permis de «tester plus, pour un coût pour l’Assurance maladie un peu plus limité», «même si les montants sont considérables» a noté M. Fatôme.

En décembre 2021, trois fois plus de tests ont été remboursés qu’en décembre 2020 mais pour une dépense «uniquement» 1,7 fois plus élevée (environ un milliard d’euros), détaille l’Assurance maladie.

32,05 millions arrêts de travail en 2021

Coté arrêts de travail, les chiffres restent «quasiment stables» par rapport à l’année précédente (32,05 millions en 2021 contre 32,47 en 2020, tous risques et motifs confondus). Mais avec «une accélération très significative» du volume sur les 5 dernières semaines de 2021, où ont été enregistrés un million d’arrêts de travail de plus que sur la même période de 2020. «On retrouve des volumes proches de ce que nous avons connu lors du premier confinement», a indiqué Thomas Fatôme.

L’Assurance maladie ne dispose pas encore, pour 2021, du coût global de ces arrêts mais il devrait s’approcher de celui de 2020, soit 9,2 milliards d’euros (contre 8 milliards en 2019). «Avec évidemment», a relevé M. Fatôme, «un poids du Covid significatif puisque dans les flux d’arrêts de travail que nous observons en fin d’année et en ce début d’année 2022, près de la moitié sont liés au Covid».

Ce début d’année 2022 rime également avec une «augmentation très significative» du recours aux autotests, l’Assurance maladie estimant qu’on est «sans doute actuellement autour de 300 à 400.000 autotests remboursés par jour».



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*