les excuses de Boris Johnson après sa rave-party



Publié


Mis à jour

Royaume-Uni : les excuses de Boris Johnson après sa rave-party
FRANCEINFO

Article rédigé par

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, est en pleine tourmente pour avoir participé à une rave-party dans sa résidence officielle du 10 Downing Street, en plein confinement en 2020 et a décidé de s’excuser auprès du peuple, le 12 janvier 2022.Boris Johnson a fait son mea-culpa, mercredi 12 janvier. « Boris Johnson a affirmé que cette fête n’était qu’une simple réunion de travail, des excuses ridicules et insultantes, selon le leader de l’opposition, Keir Starmer. « Ces excuses ne valent rien » et a ironisé sur l’innocence du Premier ministre britannique dans cette affaire.
Keir Starmer appelle à sa démission
Le Premier ministre britannique n’en est pas à sa première polémique. Scandale de corruption, de favoritisme, fêtes illégales… À chaque fois, on pense qu’il pourrait démissionner, et puis finalement le Premier ministre britannique semble à chaque fois, cette fois encore, résister. Le leader de l’opposition travailliste Keir Starmer a appelé à sa démission, « Est-ce que cette fois, il aura la décence de démissionner ». Au Royaume-Uni, l’opinion publique semble très agacée par ces affaires à répétition.

Boris Johnson a fait son mea-culpa, mercredi 12 janvier. Boris Johnson a affirmé que cette fête n’était qu’une simple réunion de travail, des excuses ridicules et insultantes, selon le leader de l’opposition, Keir Starmer. « Ces excuses ne valent rien » et a ironisé sur l’innocence du Premier ministre britannique dans cette affaire.


Le Premier ministre britannique n’en est pas à sa première polémique. Scandale de corruption, de favoritisme, fêtes illégales… À chaque fois, on pense qu’il pourrait démissionner, et puis finalement le Premier ministre britannique semble à chaque fois, resister. Le leader de l’opposition travailliste Keir Starmer a appelé à sa démission, « Est-ce que cette fois, il aura la décence de démissionner ». Au Royaume-Uni, l’opinion publique semble très agacée par ces affaires à répétition.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*