le Français Van Beveren perd la tête chez les motos à la veille de l’arrivée


A l’issue de la 11e étape du Dakar autour de Bisha (346 km), Adrien Van Beveren (Yamaha) a perdu sa place de leader après une journée éprouvante. «Au 4e kilomètre, j’ai cherché un way-point qui ne s’est pas ouvert… je ne suis pas sûr qu’il était au bon endroit. J’y ai lâché beaucoup de temps, ça m’a mis les nerfs et je suis parti à fond. J’étais à 200 % et je me suis fait quelques chaleurs, donc je me suis un peu calmé, et ensuite j’ai aussi failli tomber en panne d’essence. La sanction est lourde, mais j’ai vraiment tout donné. C’est sûr que les mecs de devant n’ont pas cherché à m’aider. Je n’ai aucun regret», a expliqué le pilote français, désormais 4e et relégué à 15’30 du nouveau leader, Sam Sunderland (Gasgas).

2e de l’épreuve du jour remportée par Kevin Benavides (KTM), le Britannique près de 8 minutes d’avance sur le Chilien Pablo Quintanilla (Honda, 6’52+1′ de pénalité) avant la dernière spéciale vendredi. «La course n’est pas finie tant que le drapeau à damiers n’est pas franchi. Je vais donc essayer de faire une étape propre encore demain et j’espère que cela le fera», a commenté l’Anglais en quête d’un 2e sacre dans le Dakar après le premier en 2017. L’Autrichien Matthias Walkner (KTM) est 3e à 7’15 de la tête.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*