Déserts médicaux : la méthode québécoise pour éviter les zones blanches



Publié

Déserts médicaux : la méthode québécoise pour éviter les zones blanches
France 2

Article rédigé par

G. Garcia, P. Brito da Fonseca

France 2

France Télévisions

Le Québec, pour favoriser l’installation des jeunes médecins et lutter contre les déserts médicaux, les aide et on leur promet un bonus de 30 % sur leurs actes.

Malgré son isolement, à 600 km de Montréal au Québec, la petite ville d’Amos est devenue une destination obligée sur la carte des médecins généralistes. Après quarante ans d’incitations financières inefficaces, l’installation des jeunes médecins se fait en fonction des besoins de la population. C’est comme cela que Geneviève Landes s’est retrouvée pour deux ans dans cette zone reculée, à la fin de son internat.

Je vivais à Montréal, j’avais une Mini Cooper, j’ai passé beaucoup d’heures dans les hôpitaux parce que j’étais en chirurgie, donc c’était des 90 – 100 heures par semaine. Le soir, quand je finissais, j’allais prendre un verre dans les bars des environs”, se souvient-elle. S’ils ne respectent pas les règles d’installation, les jeunes médecins sont sanctionnés. Les autorités baissent leurs revenus de 30 %. Malgré toutes ces contraintes, ce n’est pas forcément ce que les médecins québécois retiennent de leur installation. Tous les actes sont bonifiés. Il y a une majoration”, explique Geneviève Landes.

Newsletter

le JT de 20h

Tous les jours, recevez directement votre JT de 20H

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*