pour l’OMS, il faudra « plusieurs semaines » pour comprendre le nouveau variant



L’Organisation mondiale de la Santé s’est exprimée sur le nouveau variant apparu en Afrique-du-Sud.

Il faudra « plusieurs semaines » pour comprendre le niveau de transmissibilité et de virulence du nouveau variant qui a d’abord été détecté en Afrique du Sud et nommé B.1.1.529, a indiqué un porte-parole de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ce vendredi.

Des experts de l’OMS, chargés de suivre les évolutions du SARS-CoV-2, se réunissent toutefois déjà ce vendredi pour déterminer si le variant doit être classé comme « préoccupant » ou « à suivre », a expliqué Christian Lindmeier, lors d’un point de presse régulier des agences de l’ONU.

Suspension des vols depuis l’Afrique australe

Lors du même point presse, l’OMS a néanmoins déconseillé de prendre des mesures de restriction aux voyages.

Une annonce qui intervient alors que plusieurs pays, dont la France, ont pris la décision de suspendre les arrivées en provenance d’Afrique australe après la découverte du variant B.1.1.529.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*