Naufrage de migrants dans la Manche : cinq passeurs suspects arrêtés


Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé jeudi matin l’interpellation de cinq passeurs qui pourraient être à l’origine du décès d’une trentaine de migrants dans la Manche.

Cinq passeurs suspectés d’être «directement en lien» avec le naufrage qui a coûté mercredi 24 novembre la vie à au moins 27 migrants dans la Manche ont été arrêtés, a affirmé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il avait précisé, lors d’une prise de parole à Calais, que deux d’entre eux étaient «en décision de défèrement devant le tribunal». La cinquième arrestation a été annoncée jeudi matin sur RTL.

«Je veux ici dire que les premiers responsables de cette ignoble situation sont les passeurs, a ajouté le ministre à Calais. Nos policiers et nos gendarmes sont mobilisés au quotidien pour lutter contre ces criminels». Il a également appelé à une «réponse internationale coordonnée très dure» devant ce drame «qui nous touche tous».

Parmi les victimes figurent 17 hommes, sept femmes et trois jeunes, selon la procureure de Lille.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*