le pic des hospitalisations pourrait être atteint début décembre



Le nombre d’hospitalisations quotidiennes liées au Covid-19 devrait atteindre 750 la semaine prochaine, d’après les modélisations de l’Institut Pasteur.

« Selon les projections réalisées par l’Institut Pasteur, le pic de la [cinquième] vague de patients atteints de Covid grave hospitalisés en soin critique pourrait être atteint dès début décembre, donc la semaine prochaine en France métropolitaine », a déclaré Jérôme Salomon ce jeudi, alors qu’il s’exprimait depuis le ministère de la Santé.

Hausse des cas à l’hôpital

Actuellement, selon les chiffres qu’il a transmis lors de cette conférence de presse dédiée aux nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie, la France compte 8755 malades hospitalisés pour Covid, dont 1483 en soins critiques. « Les nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques sont aussi en nette augmentation au niveau national », a-t-il précisé. Selon les chiffres de CovidTracker, il y a en moyenne 119 admissions en soins critiques pour Covid-19 chaque jour, en hausse (+ 37%) par rapport à la semaine dernière, et 558 admissions à l’hôpital pour Covid-19 chaque jour, en hausse de 43%.

« Les personnes aujourd’hui hospitalisées sont essentiellement non-vaccinées, âgées ou particulièrement fragiles, immuno-déprimées notamment », a précisé ce jeudi Jérôme Salomon.

Les fameuses « projections réalisées par l’Institut Pasteur » mentionnées par Jérôme Salomon lors du point presse sont accessibles directement sur le site de l’Institut. Et nous permettent de mesurer l’ampleur que pourrait prendre cette cinquième vague à l’hôpital.

Ainsi, selon ces modélisations, d’ici au 1er décembre, le nombre d’admissions journalières à l’hôpital liées au Covid-19 pourrait s’élever à 750, contre 558 actuellement. Et concernant les admissions journalières en soins critiques, là aussi liées au Covid-19, elles sont appelées à s’élever à un peu plus de 200 par jour d’ici la semaine prochaine, contre 119 à l’heure actuelle. Ces dernières sont donc appelées à presque doubler.

Si ce qu’a annoncé Jérôme Salomon se révèle véridique, c’est-à-dire que ces modélisations de l’Institut Pasteur représenteraient bien le pic de la cinquième vague d’hospitalisations, alors cette dernière se révèlerait sensiblement la même que celle connue en août. À l’époque, au plus fort de la quatrième vague, on comptait 904 hospitalisations quotidiennes. Loin des plus de 3000 calculées lors de la première vague en mars 2020.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*