une femme violée puis brûlée par ses agresseurs


La victime a été transportée en urgence à l’hôpital des grands brûlés de Lyon. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour viols accompagnés de torture ou d’actes de barbarie.

Une femme de 43 ans a été violée puis brûlée sur 30% du corps par deux individus dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 novembre, à Voiron (Isère), rapporte Le Dauphiné Libéré . Cette information de nos confrères a été confirmée ce mercredi par le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant. «Le parquet a ouvert une enquête pour viols accompagnés de torture ou d’actes de barbarie. Ces faits sont punis de la réclusion criminelle à perpétuité», précise-t-il.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, la victime a passé la soirée avec deux hommes, dont on ignore à ce stade si elle les connaissait déjà, avant de rejoindre son domicile avec eux. Sur fond d’alcoolisation, les deux hommes ont abusé d’elle puis l’ont aspergée de gel hydroalcoolique. Ils ont ensuite mis le feu à ce produit, composé d’éthanol et donc inflammable, avant de prendre la fuite. Brûlée sur 30% du corps, la victime a été transportée en urgence à l’hôpital des grands brûlés de Lyon. N’ayant pu entendre la victime, prise en charge par les secours, les enquêteurs n’ont pas encore pu reconstituer le déroulement précis de la soirée.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*