prison ferme pour les premiers participants jugés


Deux émeutiers néerlandais ont été condamnés à de la prison ferme mercredi 24 novembre, après les violences contre le durcissement des restrictions sanitaires qui ont secoué les Pays-Bas ces derniers jours, a annoncé le parquet de Rotterdam. Les prévenus, un homme de 29 ans et une femme de 26 ans, qui ont chacun participé aux émeutes de vendredi à Rotterdam, ont tous les deux été condamnés à cinq mois d’emprisonnement, dont deux avec sursis. Ils ont été jugés coupables d’avoir jeté des pierres sur la police, lors d’une manifestation qui a dégénéré et au cours de laquelle la police a tiré à balles réelles, faisant cinq blessés.

Terence van den B. et Sharon M. ont également écopé d’une interdiction de paraître pendant un an dans la zone commerçante du centre-ville de Rotterdam où les affrontements se sont déroulés. Sharon M. devra, elle, payer 1000 euros pour compenser les dommages causés aux voitures de la police. «Vous étiez là, à jeter des pierres sur la police. (…) Quand nous avons regardé les images, je n’ai pas vu de situation qui nécessite de vous défendre contre quoi que ce soit, et vous ne vous en êtes pas prévalu non plus», a déclaré le juge en condamnant Terence van den B. «Cette discussion est loin d’être terminée, ces troubles sont loin d’être terminés, tout comme vos problèmes», a-t-il ajouté.

173 arrestations depuis vendredi

Les deux prévenus étaient originaires de Spijkenisse et Delft, deux communes voisines de Rotterdam. Les émeutes survenues dans cette ville vendredi ont rassemblé de nombreuses personnes venues d’ailleurs aux Pays-Bas, selon les autorités. Après Rotterdam, des heurts ont également eu lieu à La Haye samedi, où les émeutiers ont pris la police pour cible avec des feux d’artifice et des pierres. Les villes de Zwolle, Groningen (nord) et Roosendaal (sud), ont ensuite connu des tensions de moindre ampleur dimanche et lundi. Au total, 173 personnes ont été arrêtées et 12 blessées dans l’ensemble du pays depuis vendredi.

Les restrictions sanitaires ont été durcies depuis le 13 novembre aux Pays-Bas, et obligent notamment les bars, les restaurants et les magasins essentiels comme les supermarchés à fermer à 20H00. Les manifestations publiques sont interdites et les matches de football joués à huis clos. Le gouvernement néerlandais envisage d’annoncer des restrictions supplémentaires vendredi, pour tenter d’endiguer un rebond de l’épidémie. Mercredi, 23.789 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés aux Pays-Bas, un nouveau record depuis le début la pandémie.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*