La Russie s’apprête à renforcer ses forces armées face à «l’activité croissante» de l’Otan à ses frontières


La Russie a annoncé mercredi 24 novembre son intention de renforcer ses forces armées en réponse à «l’activité croissante» de l’Otan à ses frontières, sur fond de tensions entre Moscou et les Occidentaux à propos de l’Ukraine.

«La situation militaire et politique difficile dans le monde et l’activité croissante des pays de l’Otan près des frontières russes imposent la nécessité de poursuivre le développement qualitatif des forces armées», a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, cité par l’agence publique Ria Novosti. Selon lui, il s’agit notamment «d’accroître leur efficacité au combat, de maintenir l’état de préparation au combat des forces nucléaires et de renforcer le potentiel des forces de dissuasion non nucléaires».

Nouvelles tensions dans un climat déjà houleux

Sergueï Choïgou a souligné la modernisation en cours de l’armée russe, en passe selon lui d’être équipée en «armes de hautes précisions, en moyens de destructions efficaces, en armes et équipements modernes». La Russie n’a de cesse depuis des années de dénoncer le déploiement de troupes de l’Otan à ses frontières et l’ambition de pays qu’elle considère comme faisant partie de sa sphère d’influence – l’Ukraine et la Géorgie – de rejoindre l’Alliance atlantique.

Ces annonces interviennent alors que les tensions sont toujours fortes autour du conflit en Ukraine, où les forces de Kiev combattent depuis 2014 des séparatistes prorusses dans l’Est. Plusieurs pays occidentaux ont récemment exprimé leur préoccupation au sujet de mouvements «inhabituels» de troupes russes à la frontière avec l’Ukraine. Ces accusations ont été qualifiées «d’hystérie» par le Kremlin, qui dément toute intention belliqueuse.

La Russie est engagée depuis des années dans un coûteux plan de modernisation de ses forces tant nucléaires que conventionnelles. Elle se vante d’avoir développé de nouvelles armes selon elle «invincibles», comme les missiles hypersoniques Avangard et Zircon.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*