au moins 5 morts dans le naufrage d’un bateau de migrants au large de Calais


À la suite de cet accident tragique, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré qu’il se rendait sur place.

Au moins cinq migrants sont décédés mercredi dans le naufrage de leur embarcation dans la Manche, au large de Calais, alors qu’ils tentaient de gagner la Grande-Bretagne, a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur. «Vers 14h00, un pêcheur a signalé la découverte d’une quinzaine de corps flottant au large de Calais. Un bâtiment de la Marine nationale a repêché plusieurs corps, dont cinq personnes décédées et cinq inconscientes, selon un bilan provisoire», a-t-on ajouté de même source, en précisant que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se rendait sur place.

«Forte émotion devant le drame des nombreux morts dû au chavirage d’un bateau de migrants dans la Manche. On ne dira jamais assez le caractère criminel des passeurs qui organisent ces traversées», a tweeté Gérald Darmanin. Le parquet de Dunkerque a annoncé à l’AFP l’ouverture d’une enquête pour «aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée» et «homicide involontaire aggravé». Selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, trois hélicoptères et trois bateaux participent aux recherches. Vendredi dernier, la préfecture maritime avait comptabilisé 31.500 tentatives de départ vers la Grande-Bretagne et 7800 migrants sauvés, depuis le début de l’année. Ces tentatives de traversée ont causé un total de «sept décès ou disparus» depuis le 1er janvier, avait-elle ajouté.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*