41 départements rendent obligatoire le port du masque



Publié

Cinquième vague : 41 départements rendent obligatoire le port du masque
Article rédigé par

S.Soubane, P.Lagaune, France 3 Bretagne, Y.Kadouch

France 2

France Télévisions

Après un assouplissement des règles, le port du masque pourrait être de nouveau obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs. Les instructions gouvernementales n’ont pas encore été données, mais 41 départements ont déjà réintroduit le port du masque, y compris dans la rue. 

Suite à la cinquième vague, les marchés parisiens n’ont pas attendu les décisions gouvernementales pour revenir au port du masque obligatoire. Malgré un pass sanitaire exigé à chaque entrée, le masque est désormais indispensable, y compris à l’extérieur des marchés. « C’est tout à fait normal, ça nous rassure. Même en ayant pris les deux doses on peut l’attraper », témoigne un marchand. Du côté des clients, cette nouvelle instruction est moins bien accueillie : « Mon sentiment est très partagé. Je comprends que ce soit obligatoire, mais je ne sais pas si c’est vraiment efficace, parce qu’on reprend l’histoire au début », déclare l’une d’entre elles. 

Plusieurs épidémiologistes voient en cette décision une mesure utile pour les endroits très fréquentés comme les concerts, les marchés ou encore les rassemblements. Pour l’heure, 41 départements ont déjà rendu le port du masque obligatoire, dont l’Ille-et-Vilaine. « On va devoir refaire la police et ce n’est pas notre rôle premier » déplore l’employée d’un bar situé dans la ville de Rennes. 

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*