Un migrant retrouvé mort dans un bateau au large des îles Canaries


Un homme a été retrouvé mort dans un bateau transportant 44 autres migrants, qui, après une semaine passée en mer, est arrivé dimanche à la Grande Canarie, une des îles de l’archipel des Canaries, ont annoncé les garde-côtes espagnols.

Une opération de secours a été lancée après que le navire a été repéré approchant de la plage d’Anfi del Mar, dans le sud de l’île, a précisé une porte-parole des garde-côtes.

Les 44 migrants de l’embarcation – tous des hommes dont des mineurs, et en provenance du Maghreb – ont reçu des soins médicaux, avant d’être emmenés au port voisin d’Arguineguin pour y être examinés, a-t-elle ajouté. Le bateau serait parti du Maroc.

Par ailleurs, les garde-côtes ont retrouvé dimanche le corps d’un autre migrant au large de la côte sud de l’Espagne après qu’un bateau transportant des migrants, repéré à l’ouest du cap Trafalgar, a coulé jeudi. Cette dernière découverte porte à 9 le nombre de corps retrouvés, tandis que 16 autres migrants sont toujours portés disparus. Deux hommes ont été retrouvés vivants à bord du bateau, et une femme secourue des mers.

Les garde-côtes ont également secouru dimanche 16 navires au large des îles Baléares, mettant ainsi à l’abri 203 personnes, dont 8 femmes, a indiqué la délégation du gouvernement espagnol dans l’archipel.

L’Espagne est l’une des principales portes d’entrée vers l’Europe pour les migrants au départ de l’Afrique du Nord. Plus de 27.000 migrants sont arrivés par la mer en Espagne, dans les îles Baléares ou Canaries, entre janvier et fin septembre, soit 54% de plus qu’en 2020, sur la même période, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Cette route maritime est semée d’embûches: au moins 1025 personnes sont mortes lors de la traversée en 2021, devenu d’ores et déjà «l’année la plus meurtrière sur la route migratoire vers l’Espagne», selon l’Organisation internationale pour la migration.

À voir aussi – «50% des migrants qui veulent traverser depuis Calais et Dunkerque viennent de Belgique», explique Gérald Darmanin



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*