une femme de 77 ans retrouvée décapitée chez elle à Agde


Des gants en latex maculés de sang ont été retrouvés au domicile. Une enquête pour homicide a été ouverte, aucune hypothèse n’est privilégiée pour le moment.

Hier mercredi 13 octobre, les secours ont découvert une scène d’horreur en trouvant au domicile d’une dame de 77 ans sa tête posée sur la table de la cuisine, dans le quartier de la Tamarissière à Agde (Hérault), selon une source policière auprès du Figaro.

C’est le fils de la victime qui, n’ayant pas reçu l’appel quotidien de sa mère, se serait branché sur le système de vidéosurveillance du domicile, et aurait vu un corps allongé. Il aurait prévenu le numéro police secours, dont une équipe est arrivé sur place vers 21h30. La porte d’entrée n’était pas verrouillée, et l’habitation sans désordre particulier.

Après la découverte macabre, l’habitation a été fouillée. Selon le journal local Le Métropolitain , des gants en latex, maculés de sang, ont été retrouvés dans le jardin, ainsi que des rouleaux de ruban adhésif. Les objets suspects auraient été placés sous scellés par les experts.

«Une enquête criminelle pointue»

Une autopsie a été ordonnée, dans le cadre d’une enquête judiciaire pour homicide. Celle-ci a été confiée à la Direction territoriale de police judiciaire de Montpellier. Il s’agit d’une «enquête criminelle pointue», note la source policière. «Il n’y a aucune orientation particulière ni hypothèse privilégiée pour le moment» ajoute-t-elle. Le procureur de la République de Béziers doit s’exprimer dans le courant de l’après-midi sur le dossier.

À VOIR AUSSI – La violence augmente-t-elle vraiment en France?



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*