Mère, divorcée, frappée de dépressions, Adele sort un album cathartique le 19 novembre


À 33 ans, la chanteuse avait besoin d’un «disque thérapie» ; elle y travaille depuis trois années. Le single Easy On Me sera dévoilé vendredi.

Les rumeurs étaient justes. Le titre, 30, était déjà connu, seule la date de sortie demeurait inconnue. Le 19 novembre paraîtra son quatrième album studio, annonce faite par Adele elle-même sur les réseaux sociaux. Avec 30, elle fait référence à son âge, comme à son habitude. Adele a commencé à composer cet album il y a trois ans, alors que sa vie n’était que tourments. Le premier single Easy On Me sera disponible à l’écoute vendredi 15 octobre.

La Londonienne exilée à Los Angeles s’est livrée dans le magazine Vogue pour dire à quel point ce disque fut cathartique. «À 30 ans, ma vie s’est effondrée sans prévenir, a-t-elle confié. J’ai l’impression que cet album est de l’auto-destruction, puis de l’auto-réflexion et de l’auto-rédemption». C’est pour répondre aux nombreuses questions concernant son fils Angelo, son récent divorce et la blessure résultante, qu’est né ce disque thérapie.

Il s’agit d’un évènement aussi bien attendu par les fans que par le milieu de la musique. La dernière production de la chanteuse remonte à six ans. 25 s’est écoulé à 22 millions d’exemplaires dans le monde, faisant de l’artiste celle qui a vendu le plus de disques dans le monde pour l’année 2015.

À en croire les fans sur le qui-vive, Adele avait déjà pris soin de parsemer quelques indices au sujet d’un nouvel album. Début octobre, des panneaux d’affichages portant le numéro 30 surgissaient à Londres, Dublin et Rome, mais également sur l’Empire State Building à New York. Le fond bleu est repris sur les réseaux sociaux et le site officiel de l’artiste, tout comme la typographie utilisée pour revendiquer ce qui semble être le titre de l’opus. Adele a par ailleurs l’habitude de titrer sa discographie en référence à son âge, d’où ses albums 19, 21 et 25, écrits entre ses 19 et 25 ans.

La chanteuse aux quinze Grammys, également oscarisée pour la bande originale de Skyfall , a aussi expliqué avoir perdu beaucoup de poids. «Il ne s’est jamais agi de perdre du poids, mais de devenir forte et de me donner le plus de temps possible chaque jour loin de mon téléphone». Mais les fêlures ne sont jamais loin. «Je dois me préparer à devenir célèbre à nouveau, ce que, comme tout le monde le sait, je n’aime pas être», a-t-elle encore confié à Vogue.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*