La violence menace les accords de paix en Colombie, avertit l’Onu


La détérioration de la sécurité en Colombie, qui touche «de manière disproportionnée» les autochtones et les Afro-Colombiens dans certaines régions du pays, représente un «défi considérable» pour les accords de paix, a affirmé jeudi 14 octobre l’Onu lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Face aux «énormes menaces» auxquelles sont confrontées les régions soumises à des violences «disproportionnées», le gouvernement et les institutions colombiennes doivent «mieux utiliser les mécanismes» prévus par les accords de paix conclus il y a environ cinq ans avec la guérilla des FARC, a précisé le chef de la Mission de vérification des Nations unies en Colombie, Carlos Ruiz Massieu.

Parmi ces mécanismes figure la protection des anciens combattants ayant déposé les armes, a-t-il rappelé, ajoutant qu’au moins 296 d’entre eux avaient été tués par des groupes illégaux et des organisations criminelles. La violence vise aussi les défenseurs des droits humains, a déploré le responsable de l’Onu, en réclamant par ailleurs un effort budgétaire du gouvernement pour financer l’application des accords de paix. Entre 2017 et 2020, seulement 65% du budget consacré au respect des accords a été dépensé, selon l’Onu.

Les autorités ne doivent ménager aucun effort pour accélérer l’accès à la terre et aux logements pour les anciens guérilleros, a indiqué Carlos Ruiz Massieu. L’accès à «la terre est un facteur fondamental pour consolider le processus de paix», a-t-il estimé. La vice-présidente et ministre des Affaires étrangères de la Colombie, Marta Lucía Ramírez, a rappelé que le gouvernement avait déboursé 118 millions de dollars qui ont profité à 13.216 anciens combattants de la guérilla qui ont rendu leurs armes. Deux millions, a-t-elle dit, ont été consacrés à l’achat de terres.

En 60 ans, le conflit en Colombie a fait plus de neuf millions de victimes, incluant morts, disparus et personnes déplacées.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*